Ultimatum ukrainien à la Russie (!)

YatsenyukEn août dernier, tous les pays créditeurs de l’Ukraine à l’exception de la Russie ont accepté d’effacer 20% de la dette de l’Ukraine envers leurs pays. Ces pays considèrent que l’Ukraine leur servira de tête de pont dans la guerre qui s’annonce contre la Russie, et a d’autre part d’ores et déjà fait main basse sur plusieurs industries ukrainiennes, elle ne perd donc pas grand chose. La Russie, considérant tres justement que l’agressivité maladive de l’Ukraine à son égard ne rend pas possible un quelconque « discount », a refusé toute restructuration.Hier, le Premier Ministre ukrainien Yatsenyuk a « donné jusqu’au 29 octobre » à la Russie pour accepter une remise de 20% sur une dette de 3 milliards de dollars accordée à l’Ukraine en 2013 et venant prochainement à échéance.

Yatsenyuka a menacé de trainer la Russie en justice si elle refuse.

On croit rêver! Vous avez un crédit? Allez donc exiger de votre prêteur une remise de 20% et menacez-le de porter plainte s’il refuse! Votre banquier va vous envoyer promener, et tout juge vous enverra passer un test psychiatrique avec un prime un délit d’outrage à magistrat!

Il est clair que l’Ukraine est en faillite, bien que sous perfusion financière constante des pays occidentaux. Or, dans les règlements internationaux, UN defaut partiel de paiement entraine de facto le blocage de tous les autres versements. Cela signifie que si l’Ukraine ne rembourse pas la Russie dans les délais prévus, elle ne pourra plus recevoir le moindre prêt de ses sponsors occidentaux.

La Russie sera par ailleurs en droit de saisir les avoirs ukraniens, nombreux, dans le pays, ainsi que l’a indiqué le Kremlin hier.

A moins bien sur que les pays occidentaux ne décident qu’après tout, l’Ukraine est dans son droit face aux méchants Russes. Dans ce cas, bien sur la Russie perdra 3 milliards de dollars que l’Ukraine ne lui remboursera pas. Mais il est alors fort probable que la Russie, qui elle aussi a des échéances précises – et qu’elle a toujours respecté – envers les pays occidentaux décide que, finalement, elle peut elle aussi se passer de les honorer.

Publicités
Cet article a été publié dans Editeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s