Intervention Russe imminente en Novorossya ?

11836889_879522588790641_1750752634383957089_nLa prévision d’un conseiller de Vladimir Poutine il y a quelques mois « Nous serons probablement en guerre cet été » va t-elle se vérifier ?

Les media occidentaux bien sûr n’en font quasiment pas état, mais la situation en Novorossya est de plus en plus sérieuse, et ce malgré les accords de « Minsk-2 » signés l’hiver dernier. Ces accords n’ont d’ailleurs quasiment jamais été respectés, et il semble évident qu’ils n’auront servi que pour permettre à l’armée ukranienne de se renforcer après plusieurs sévères défaites face à l’armée de Novorossya.

Ces accords auront également et surtout permis à l’Ukraine de recevoir du matériel et du personnel OTAN, puisque depuis le mois de mai, des centaines de blindés et de troupes venant des pays de l’OTAN mais aussi directement des USA, sont à pied d’oeuvre sur le sol ukranien. Ces derniers mois auront vu des manoeuvres militaires visant à impressionner la Russie, tant dans les pays baltes qu’en Pologne et bien sûr en Ukraine.

La semaine dernière, des grandes quantités de matériel lourd ukranien et OTAN ont été acheminées vers la ligne de front de Donetsk, alors que les bombardements sur la ville s’intensifiaient. Sur la ville, ce qui veut dire que plusieurs civils ont été tués.

Et depuis la nuit dernière (mercredi 12 aout) c’est carrement un déluge de feu qui s’abat sur la région de Donetsk, ou près de 8000 hommes sont arrivés en renfort.

Hier, Vladimir Poutine a réuni le Conseil de Sécurite de la Fédération de Russie pour traiter de ce sujet car, bien que la Russie ne soit jusqu’a présent pas intervenue militairement en Novorossya, elle ne pourra pas laisser massacrer des civils dans ce qui pourrait être une attaque majeure de l’ukraine et de l’OTAN.

Selon certaines informations la Russie interviendra en Ukraine si Donetsk ou Lugansk sont sur le point d’être prises par la junte de Kiev, intervention qui pourrait se faire sous la forme d’une force d’intervention de « soldats de la Paix ».

Kiev a sans nul doute connaissance de cette décision, ce qui pourrait les amener à revoir leurs plans, mais la véritable décision sera bien entendu prise à Washington dont Kiev n’est qu’un simple exécutant des ordres donnés par le fuhrer noir.

Lors de la condamnation de la Russie à verser 50 milliards d’euros (!) aux escrocs de l’affaire Yukos, un très proche conseiller de Vladimir Poutine a répondu à la question « La Russie va-t-elle payer ? » ceci « Nous serons probablement en guerre cet été, alors…. ».

Publicités
Cet article a été publié dans Editeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s