“C’est la faute à Poutine!”

Un ami russe me disait récemment « Je ne comprends pas pourquoi, mais toutes les positions des pays occidentaux envers la Russie sont négatives. Ils sont contre la Russie ».

Il faut certes relativiser ce jugement, mais il est exact que depuis une dizaine d’années, certains pays occidentaux et en particulier l’Angleterre et la France, ont une vision très négative de la Russie. Bien entendu lors des réunions officielles on se sourit, mais en réalité on profite de toutes les occasions pour critiquer la Russie, souvent par media interposé. Il y a plusieurs raisons à ceci.

L’ensemble des pays occidentaux s’est bien sur réjoui de la chute de l’URSS, non seulement parce qu’ils n’approuvaient pas le régime communiste mais aussi parcequ’ils se sont dits « Les pauvres russes vont avoir besoin de nous, de notre expérience et de nos capitaux, et nous allons en tirer profit ». Or les choses ne se sont pas passées comme prévu. Certes, durant les annees Eltsine certaines organisations occidentales (telles le groupe de Georges Soros par exemple) ont pu profiter de la situation et s’implanter sérieusement en Russie, tentant d’imposer leur « morale » et leur « philosophie ». Les professionnels des « droits de l’homme » sont arrivés en force en Russie, désireux d’y établir LEUR conception des droits de l’homme. Mais dès l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine la Russie a mis les choses au point avec les pays occidentaux: OUI à un partenariat, non à une relation « élève-maitre ». Il était donc hors de question de se laisser dicter sa politique par Washington, Londres ou Paris. Ceci n’a pas plu du tout aux pays occidentaux, qui avaient deja fait de grands projets pour que la Russie devienne en quelque sorte leur « satellite ».

Poutine a été immédiatement considéré négativement. Sa position d’ « ancien agent du KGB » était mise en avant comme un point négatif, alors qu’on peut au contraire considérer qu’un homme qui a travaillé dans les services de sécurité aura certaines compétences pour remettre de l’ordre dans une Russie en pleine débacle.

Par ailleurs, alors que l’ensemble des pays occidentaux était en plein marasme économique, la Russie affichait des taux de croissance insolents, remboursait les dettes contractées sous Eltsine aux banques internationales, et, chose incroyable pour les européens, Poutine et son gouvernement bénéficiaient d’un énorme soutien populaire dans toutes les couches de la population. Il faut bien dire que le développement de la Russie depuis les années Poutine s’est fait à une vitesse fulgurante, et les russes bien sur en sont conscients.

Deux pays s’illustrent pour leur critique négative permanente de la Russie, ce sont l’Angleterre et la France. L’angleterre ne se gêne pas pour offrir l’asile à des criminels recherchés par la Russie pour divers crimes de sang et de terrorisme, on ne citera que Berezovski et Zakhayev mais il y en a bien d’autres. Il suffit aujourd’hui de dire « Je suis contre Poutine » pour être accueilli à bras ouverts en Angleterre! A ce sujet, les « condoléances de l’Angleterre » lorsqu’un attentat frappe la Russie devraient être traitées par le mépris, puisque plusieurs terroristes islamistes sont refugiés à Londres.

Prétendant représenter la « bonne conscience internationale », la France, pays où le lobby musulman tient une place prépondérante dans la classe politique, n’admet bien sur pas la politique menée par la Russie dans le Caucase russe.
En France, lorsque dans un quartier des bandes de voyous immigrés font régner la terreur, l’Etat ordonne simplement aux forces de police de ne plus entrer dans ces zones. Ainsi, pas de problème!
En Russie, l’Etat utilise les moyens adéquats pour faire régner l’ordre, comme par exemple dans le Caucase. Les pays occidentaux préféreraient que la Russie abandonne le Caucase pour pouvoir eux-mêmes s’y installer, d’une part pour les richesses de son sous-sol, d’autre part pour sa situation stratégique. C’est d’ailleurs pour cela que les services occidentaux de certains pays travaillent activement à la déstabilisation de cette région.

Alors on lit et on entend des choses assez extraordinaires dans les media occidentaux qui tentent de faire passer l’image d’une Russie en pleine débâcle dirigée par la mafia!

« La Russie utilise l’arme du pétrole et du gaz », a-t’on entendu lorsque Gazprom décida de fermer le robinet à certains pays. Amusant, car d’une part un pays qui ne paye pas ses factures doit-il continuer à être approvisionné? Et d’autre part, même si l’argumentation « l’arme du pétrole et du gaz » était réelle, il me semble qu’il est moins meurtrier d’utiliser une telle arme, que de bombarder un pays pour faire entendre sa voix, comme cela a été fait en Yougoslavie!

La Justice russe est constamment critiquée. La peine de mort, bien qu’elle ne soit plus appliquée en Russie, n’y a toujours pas été abolie malgré les suppliques de l’Union Européenne! Il est notoire que la plupart des peuples d’Europe sont « pour » la peine de mort, et malgré cela tous les pays européens l’ont abolie… Démocratie, n’est ce pas? En Russie, il est également certain que la majorité des russes est « pour », peut-être est-ce pour cela que le gouvernement ne l’a pas abolie? Il est d’ailleurs question de la remettre en application, ce qui peut sembler juste au vu de certains crimes commis.

L’affaire Khodorkovski est un autre cheval de bataille occidental contre la Russie! Oubliant que Khodorkovski est non seulement un escroc de haut vol qui a volé des millions de dollars mais a aussi du sang jusqu’aux épaules, l’ensemble des pays occidentaux crie au scandale lorsqu’il est condamné. Voir des ministres occidentaux soutenir un criminel a tout de même quelque chose de surprenant…

« La Russie n’est pas une démocratie » entend-on, « il n’y a pas d’opposition »! D’une part bien sur il y a une opposition, certes tres faible. Mais peut-être que sa faiblesse s’explique simplement par les résultats très positifs obtenus sous Poutine et Medvedev? Quand le niveau de vie augmente régulièrement, quel est le besoin de s’opposer au gouvernement en place?

Dans certains pays, par exemple la France qui se targue d’être LA democratie de référence, non seulement les choses vont très mal et le niveau de vie chute depuis des années, mais tous les partis politiques ayant une représentation au Sénat et à l’Assemblée Nationale suivent les mêmes politiques et contribuent au déclin généraldu pays, chacun à tour de role. Les partis proposant une autre politique n’ont aucun représentant malgré le fait que de 10 à 20% des français votent pour eux! Démocratie « à la française »…

J’avoue par ailleurs que lorsque je vois l’opposition en Russie, ou un ancien premier ministre d’Eltsine est associé à un national-bolchevik, je pense qu’heureusement que cette opposition n’a aucun pouvoir…

Lorsque des terroristes assassinent des dizaines de personnes à Moscou, les occidentaux en rejettent la faute non sur les islamistes, mais sur… le gouvernement! C’est à celui qui fera le commentaire le plus ignoble! Il est certain que chaque attentat est un échec pour les services de sécurité, mais il est hélas impossible d’assurer une sécurité à 100% contre des terroristes. Angleterre, Espagne, Italie, France, ont été frappés par des terroristes. A-t’on entendu UNE SEULE FOIS des media ou officiels russes dire « C’est la faute de leur gouvernement »? L’indécence des occidentaux est à son comble quand ils utilisent de tels crimes pour faire leur basse propagande anti-russe!

Je ne m’étendrai pas sur les arguments de haut niveau tels « Les incendies en Russie en 2010? C’est la faute à Poutine! », « Le gel qui a paralysé Moscou en 2010? C’est la faute à Poutine! » etc… Le ridicule à ce niveau ne mérite aucun commentaire.

Cet article pourrait être très long, tant il y aurait à dire. Les pays occidentaux devraient accepter que la Russie se développe à SA maniere, différente de la leur. Quand on voit la situation actuelle dans la plupart des pays occidentaux, on peut d’ailleurs se réjouir que la Russie ait décidé de suivre sa propre voie. Avec succès!

Publicités
Cet article a été publié dans Editeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour “C’est la faute à Poutine!”

  1. delaunay dit :

    je suis en total accord avec cette analyse…..Les journalistes comme la plupart des Français parlent de la Russie sans jamais y avoir mis les pieds…et n’ont d’eux que certaines images extravagantes de milliardaires Russes dépensant sans compter dans les stations de ski à la mode ……
    Encore bravo pour cette analyse

    J'aime

  2. muraduve dit :

    Il faudrait construire un axe Paris, Moscou, Berlin pour sauvegarder la civilisation européenne. Malheureusement la France est retournée dans l’Otan et l’Allemagne hésite.
    Néanmoins, la Russie peut devenir le pays à partie duquel va s’élaborer la Reconquista.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s